J’AI TESTE LES PARCS POUR ENFANTS… 

Si vous avez suivi un peu mon parcours, je n’ai pas d’enfant mais suis marraine 2 fois et tata autant! 2 princesses de 3 et 4 ans et de 2 petits mecs de 5 et 6 ans…

Aussi petits qu’ils étaient, j’ai toujours essayé de m’en occuper, de leur faire découvrir des nouvelles choses: le ciné, le zoo, l’aquarium, la peinture au doigt qui s’est transformée en body painting, les ateliers perles, le carnaval, la Zumba… enfin on s’amuse! Chez Marraine/Tata, on essaie de passer des moments fun!

On mange des Smarties en dessert, parce que c’est le dessert officiel chez Marraine/Tata, des potatoes au Mac Do, on casse les pieds aux serveuses dans ce même Mac Do pour se faire servir des burgers sans sauce, sans cornichons pour y mettre nous même un paquet de mayo!

On regarde La Reine de Neiges en boucle – au moins 4 fois dans la même  journée: on est des Warriors où on ne l’est pas – juste pour chanter Libérée, Délivrée très très fort pour que le voisin du dessus nous entende et parce qu’on est des princesses, bordel!

On prend son bain 2 fois par jour, on essuie sa bouche avec sa manche, on met du rouge à lèvres….

Et on s’aime très fort!!!

Et puis un jour, on décide d’emener 2 des minipouces dans un des ces parcs d’attraction intérieur… et là, on découvre un monde jusqu’ici inconnu…

Des jeux, en haut, en bas… du rouge, du bleu, du jaune, du vert, du rose, de la couleur quoi… une douce odeur de… je ne sais pas trop mais qui commence à piquer aux yeux et à la gorge au bout d’une heure… le doux bruit des hurlements d’enfants se détendant dans ces espaces aux milles couleurs…

Mais surtout la mine enjouée  des adultes heureux d’être là… dans cet univers de calme, de plaisir et de volupté… Bien évidemment, vous aurez bien compris que je suis ironique… je n’ai jamais vu autant de parents, grands parents scotchés à leur portable, tablette, livre, Voici, Ici Paris… Enfin des adultes au bord de la dépression, naufrage, suicide, ou autre joyeuseté! À se demander si 3 mètres de corde sont fournis avec les tickets d’entrée et le joli tampon qu’on vous colle sur la main à l’arrivée!

Je ne vais pas vous mentir, je ne me suis pas éclatée comme une petite folle! Je ne suis pas allée me rouler dans la piscine à boules, bah oui! J’avais oublié mes chaussettes! Mais j’ai passé un bon moment à voir les crapules s’éclater et à me faire un câlin chaque fois qu’ils venaient boire une gorgée d’eau ou becqueter un bonbec!!!

Alors à mon frère, ma belle sœur, mes copines, je vous le crie haut et fort, je veux bien y retourner!!!!

Message à mes ami(e)s, mon frère, ma belle sœur: merci du bonheur que vous m’avez donné en faisant de moi une Marraine d’amour (oui, oui! C’est comme ça qu’ils m’appellent) et une tata!

À mes moustiques F., O., L., O. Je vous aime plus haut que le ciel et les étoiles!!!

img_0647

Photo: crédit perso

A LA RECHERCHE DU PRINCE PRESQUE CHARMANT…

célibataire-miracle-660x500-325x24537 ans… et me voilà de nouveau sur le marché du célibat ! Oui, oui, vous avez bien lu ! Le Marché ! A ce jour, je n’ai pas trouvé d’autre terme plus adapté à la situation !

Je n’avais pas connu cet état depuis … fort longtemps et je découvre un nouveau monde, un nouveau mode de vie, un nouveau mode de drague, de rencontres, d’usages…

Et alors, je suis bien décidé à vous faire partager les moments forts, les anecdotes drôles, moins drôles, fun, moins fun…

chose-fille-celibataire-identifier-03-frAprès une période incompressible de deuil de ma précédente relation (c’est comme ça que ça s’appelle, si, si !), j’ai décidé de partir en quête d’un nouveau chéri, d’une belle histoire, du prince charmant et j’ai donc décidé de me remettre à sortir un peu, beaucoup, à la folie, passionnément… Sauf que d’une, je suis un poil timide et de deux, la moyenne d’âge des personnes rencontrées en soirée oscillaient entre 18 et 20 ans…

Il a donc fallu trouver un autre moyen de rencontrer la perle rare. Sur les conseils d’amies bien avisées, j’ai décidé de m’inscrire sur des sites de rencontres (oui, lectrice, tu as bien lu j’ai dit DES), histoire de multiplier mes chances !

Et bien grossière erreur, à chaque site son public ! Et oui ! J’en ai donc testé 3 ! Je suis une testeuse née !

chose-fille-celibataire-identifier-10-fr

Mais à chaque site, son lot de déconvenues, bonnes surprises, rigolades, expériences douteuses….

Sur ces sites, on y rencontre des hommes charmants désireux de faire une rencontre sérieuse et gentleman mais pas que…

Petit listing (non exhaustif) des mecs et des situations rencontrées :

  • Le petit jeune de 20 ans bien décidé à faire sa vie avec une femme de presque 2 fois son âge parce que c’est dans l’air du temps ! #mercimonsieurleprésident
  • Le petit « jeune » de 60 ans qui cherche de la viande fraiche (c’est bien le terme employé par Mr !)
  • Le mec qui cherche une femme pour lui et ses 3 enfants
  • Celui qui te demande à la 3e question si tu es bonne cuisinière et si tu sais tenir une maison
  • Variante du point précédent : Le mec qui te demande au premier rencard si tu es capable d’enfanter (je reprends ses mots)#jenesuispasunventre
  • Celui qui t’envoie comme portrait, une photo de lui enlaçant une autre femme pour te montrer à quel point il est romantique
  • Celui qui te demande si tu vis seule, pour savoir quand il pourrait emménager si ça matchait entre nous
  • Celui qui te propose un plan à la Christian Grey mais qui ressemble à Jack L’Eventreur #nontunemattacheraspas
  • Celui qui te dit Je t’aime au 3e RDV #plusfleurbleuequunegonzesse
  • Celui qui t’invite à diner suite au 1e RDV mais qui ne donne plus de nouvelles #quelcourage
  • Celui qui te laisse sans nouvelles pendant une semaine, qui ne répond pas à tes messages et qui te rappelle pour avoir le numéro d’un bon dentiste #jaipasdemecmaisjesuispagesjaunes
  • Le mec marié, pacsé, en couple… #lesalopard
  • Le pote de longue date, en couple, qui te propose de te faire profiter de ton célibat #cestpasuneblague
  • Et pour finir, le plus glamour, le mec qui t’envoie une photo de son service 3 pièces en guise de photo de profil #beurk

Enfin voilà… J’ai ri, j’ai ri jaune, j’ai pleuré parfois… J’ai fait de jolies rencontres aussi !

Et ma situation aujourd’hui ? C’est un secret !

Image à la une; image 1; Image 2; Image 3

LA BELLE ET LA BETE… OU COMMENT JE CROIS ENCORE AU PRINCE CHARMANT A 37 ANS…

Soirée entre copines, mariée, pacsée, divorcée ou en pleine séparation, avec ou sans enfants: le panel de nanas était complet! Mais un point commun, on croit encore toutes au Prince Charmant! Et oui!

Je ne vais pas vous faire ici une critique du film: il est génial, un point c’est tout! C’était un véritable plaisir de retrouver ce dessin animé qui a bercé mon enfance… J’ai même encore la version VHS…

Alors oui, on croit encore au Prince Charmant, même si on sait pertinemment que c’est un produit créé de toutes pièces par Disney (ou par un autre…), comme Le Père Noël par Coca-Cola! Oups, j’ai trahi un secret là? Oui, quelque part, on y croit encore, on a besoin de rêver un peu sinon on n’irait pas voir ce genre de film ou on ne regarderait pas les téléfilms guimauve sur M6!

Mais le Prince Charmant moderne existe t-il encore et qu’est ce qu’on attend de lui…

Il est galant, oui… Le mec qui t’ouvre la porte et te laisse passer devant lui, ça a toujours son charme!

Il fait des compliments… et oui, la flatterie ça marche toujours! Attention à ne pas trop en rajouter quand même, Messieurs, on n’est pas idiote non plus!

Il offre des fleurs et pas uniquement à la Saint Valentin… Ah! oui! parlons en de la Saint Valentin… oui, c’est une fête commerciale et alors! Vous en connaissez beaucoup des mecs qui offrent des fleurs, sans aucune raison, aucune occasion particulière! Alors Messieurs, estimez vous heureux qu’un collectif de fleuristes aient décidé de vous donner un petit coup de pouce en fixant cette date pour vous rappeler que vous pouvez faire plaisir à votre Belle. Et puis, y a pas besoin du bouquet de 50 roses, non plus!

Il fait la cuisine… le ménage… ou au moins il aide! – non, la femme n’est pas conçue génétiquement pour repasser, faire le ménage, la vaisselle…

Il sait s’imposer mais en douceur, en finesse… oui, tout est dans subtilité… Il a un côté protecteur, parce qu’au fond de nous, on est toutes un peu des princesses en détresse! J’ai dit un peu!

Et puis surtout, le Prince Charmant, il est amoureux, il ne regarde que toi et ce, même si tu changes! Et oui, parce que les lois de la gravité, elles ont aussi un effet sur lui.

Image à la une

Image 1

Image 2

 

 

 

 

 

ET SI ON RANGEAIT…

De nombreux sites, blogs, pages internet nous parlent de méthodes de rangement en tout genre!

Ceux et celles qui me connaissent bien, savent que pour moi, le rangement, j’adore ça, c’est un art de vivre! En fait, je suis une psychotique du rangement! Mes armoires, mes penderies, mes tiroirs, tout, j’ai bien dit tout doit être rangé au carré!

Donc j’ai décidé de vous parler d’une de mes marottes!

Le pire, c’est que je ne me force pas à le faire! NON, J’A-DO-RE ÇA!

Les t-shirts, les pulls, les jeans et même les culottes tout doit être plié au carré et doit se superposer parfaitement! Oui, je suis une psychotique du rangement et j’assume! Et même si ça fait bien rire les copines, je sais aussi qu’elles envient mes armoires! Je le sais parce qu’elles ont fini par me le dire! Et certaines m’ont même demandé un coup de main! Et oui, j’adore ça!

Et une armoire, un tiroir bien rangé vous permet de gagner de la place, un max même et de retrouver facilement ses affaires!

Mais pour ranger, il faut d’abord s’organiser et trier!

Pour moi, une seule méthode que je tiens de ma maman (bisous Maman pour la méthode et pour ce goût immodéré du rangement!):

Pour les fringues, les chaussures, les sacs…si tu n’as pas mis depuis au moins 2 saisons, tu vires! Mais tu vires intelligent et écolo! Tu donnes, tu fais du troc, tu vends… Et tu réinvestis!

Pour le reste de ce qui encombre ton appart, ta maison…déco, vaisselle et touti quanti, tu fais le point de ce qui te sers vraiment ou de ce qui t’a servi dernièrement, sur l’année écoulée, par exemple,  et selon la réponse à cette question, tu gardes ou tu vires! Et tu vas vite te rendre compte que tes armoires sont remplies de « on ne sait jamais », « ça peut servir »… Et comme pour les fringues, on ne jette pas, on recycle!

Une fois qu’on a trié donc, on commence à ranger.

Quelques astuces:

  • On laisse ses chaussures dans leur boite: gain de place et pratique pour les retrouver. On peut même pousser me vice jusqu’à mettre une petite description sur la boite, voire une petite photo… Ça peut aider le matin quand on a la tête dans le c…
  • On empile ses fringues par type: t-shirt avec t-shirt, jean avec jean…. Et on essaie de les plier de la même façon… J’ai dit on essaie…
  • Dans la penderie, on peut classer par couleur: quand la penderie est pleine à craquer comme la mienne, ça permet de s’y retrouver.
  • On ne mélange pas ses affaires avec celles de Chéri.
  • On peut aussi ranger ses fringues par saison: je permute entre chaque saison et je range ce dont je ne me sers pas dans des caisses que je planque sous le lit!
  • Cette liste est bien évidemment non exhaustive… N’hésitez pas à me faire part de vos conseils, astuces en commentaires.

Bon, et ça fait du bien de faire du tri! Une amie me dit toujours faire du rangement c’est aussi faire le tri dans sa tête! Pas faux…

Alors certaines me diront, que tant que je n’ai pas d’enfant je peux me permettre de faire ça… oui, peut-être, je vous le dirai aussi si un jour le cas se présente, mais en attendant, je range!

Et on finit par quelques photos perso, si, si je vous jure!!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Image à la une

Autres images: source perso

ET SI ON JOUAIT AU RUGBY…

Moi, la grande sportive que vous connaissez, suis allée à la rencontre de l’équipe féminine de Rugby à 7 de Grande-Synthe. J’y suis allée avec mes idées préconçues, enfin de ce que je connaissais du rugby… à savoir pas grand chose, genre Chabal, les All-Blacks, le fameux Haka et plus récemment, grâce aux JO, le Haka de l’équipe féminine des All-Blacks, l’idée que ça pouvait faire mal, et j’en passe…. Moralité,  j’y connaissais pas grand chose!

img_3260Je vous emmène avec moi à la rencontre des Tigresses de Grande-Synthe, une équipe haute en couleur, pleine de bonne humeur et d’humour.

Elles s’appellent Agnès, Angélique, Bérengère, Mélanie, Lolita, Léa, Laura… Elles ont entre 17 et 31 ans. Elles sont assistante administrative, infirmière, chauffeur routier… L’une d’elle est même prof de patinage artistique. Un revirement à 180° dont elle avait besoin, loin des paillettes, des princesses et des strass! Un sport plus terre à terre… sans jeu de mots!

Certaines ont des surnoms comme La Madame, Mamie, Angelo ou La Machine.

Elles ont toutes découvert le Rugby de différentes façons. L’une a été repérée à la Fac,  une autre l’a découvert à l’école primaire mais n’a pu se lancer qu’à sa majorité parce que ses parents n’étaient pas d’accord alors elle a attendu d’avoir 18 ans, une troisième m’explique que son chéri était un joueur de haut niveau sur Toulon et qu’à la maison, on mange, on dort, on vit Rugby…

Elles en font depuis quelques mois ou bien 10 ans mais elles en parlent toutes avec la même ardeur, avec le même plaisir. On sent bien qu’elles adorent ça et ont plaisir à être là, ensemble.

Endurance, ne pas avoir peur de se faire mal, travail en équipe, aimer les bleus, aimer faire des pompes et des abdos… voilà les qualités qu’elles m’énoncent,  non sans humour, quand je leur demande ce qu’il faut pour jouer au Rugby! Elles viennent à 2 entrainements par semaine, qui suffisent à les maintenir en forme et au top pour la saison. Bientôt, elles feront même de la musculation. Elles m’expliquent que c’est un sport complet.img_3291

Alors que pour certaines, l’entourage a vu d’un bon oeil la pratique du rugby, pour d’autres, l’entourage attend de pied ferme le premier match pour se rendre compte sur le terrain de ce qu’est le rugby féminin. Certaines ont essuyé des remarques sur la violence du jeu, ou sur le fait que ce soit un sport typiquement masculin. Mais elles n’en ont que faire et elles ont bien décidé de passer outre et de s’éclater.

Elles tiennent aussi à rappeler que les entraînements sont adaptés au sport et préparent leurs corps aux matchs. Les blessures se font donc rares…C’est un sport de contact mais ce n’est pas un sport violent, qu’on se le dise! C’est surtout un sport complet qui fait travailler tous les muscles du corps.

Toujours en sportive du dimanche que je suis, je n’ai pas résister à l’envie de leur demander si ça faisait mal… Elles m’ont répondu, le plus sérieusement du monde, que si ça fait mal, c’est que t’as bien joué ou que l’entraînement a été productif. Je cite Mélanie, qui est également coach: « Si en sortant du match, je me dis, je suis fraîche, et ben, c’est pas normal! », « c’est de la bonne douleur, tu sens que tu as bien travaillé! ».

Et quand on leur demande quelle différence il y a entre elles et les hommes, elles répondent, avec humour mais un fond de vérité tout de même, qu’elles ont moins peur de la douleur, parce qu’une femme est conditionnée pour avoir mal! Au-delà de ça, elles ont le même état d’esprit, l’envie de se retrouver, l’envie de jouer, l’envie de se dépasser.

Attention! Pour elles, il n’y a aucun acte féministe dans le fait de jouer un rugby. Elles font un sport comme les autres! Que ça plaise ou non!

Elles lancent aussi un appel aux filles: « Venez essayer, c’est un sport complet, c’est une ambiance conviviale, c’est une deuxième famille, c’est une bande de copines et des troisièmes mi-temps au top!!! »

img_3263Quelques mots sur le coach: Jérémy,alias Belette, ancien joueur, ancien entraîneur chez les hommes, a une véritable passion pour ce sport. Il a repris l’équipe des filles en Janvier et depuis, prend un immense plaisir à travailler avec elles, pour leur envie d’avancer, leur sérieux, leur écoute. Il aimerait pouvoir recruter un peu plus de joueuses, alors…

 

 

Donc si vous êtes intéressée, N’hésitez pas à aller faire un tour sur la page FB de l’Olympique de Grande-Synthe Section Féminine.

Et juste pour le plaisir et parce que c’est plein d’émotions… Le Haka des Néo-Zélandaises…

 

Image à la une: Olympique de Grande Synthe Section Féminine.

Photos perso

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ON EST RONDE, ON EST BELLE EN LINGERIE…

On continue à être belle , ronde et on continue à se le dire ! Si, si !

Maintenant qu’on positive, qu’on assume (on essaie au moins), qu’on se fringue à sa taille et qu’on a fait du tri dans ses placards !

Aujourd’hui, on aborde un nouveau sujet d’importance capitale qui plaira aux nanas mais aussi aux chéris !

NANA lingerieLA LINGERIE…Les soutifs, les culottes…

Petit rappel : nous sommes des nanas et nous sommes logiquement génétiquement programmées pour aimer ADORER ça ! Pas vrai Loulou ? (C’est chéri, pour les nouvelles !) En référence à mon tiroir de lingerie qui …déborde…

Et on ne le répètera jamais assez, une bonne lingerie c’est important… pour le maintien, pour le dos… et quand elle est jolie, fine, sexy, c’est bon pour le moral, l’égo, les yeux de chéri…

Et quand on est pulpeuse, c’est encore plus important ! C’est LA BASE de toute tenue !!! LA BASE, je vous dis !

Alors, on en parle ?

Avant tout de chose, les photos présentées dans cet article ne montre qu’un type de réalité (ça fait très journalistique, non !). Je fais un 48 et je ne suis pas foutue comme les mannequins que vous verrez ci-dessous ! Néanmoins, je suis cliente de ce genre de produits et je peux vous garantir que ceux-ci sont adaptés !

LE SOUTIF…

Le meilleur ami de nos nénés!

Réflexion scientifique simple : « Tout corps pesant un peu de poids, tombe vers le bas… »

Vous avez saisi le message ? Qui dit poitrine généreuse, dit soutif qui doit maintenir pour éviter l’effet gant de toilette dans quelques années ! Sans parler du mal de dos !

Attention ! On chasse toute de suite de sa tête le soutif couleur chair de nos grands-mères !

Dentelle, coloré, sexy, nœud-nœud… ne sont pas des termes incompatibles avec un bon maintien ! Et bon maintien n’est pas forcément synonyme de prix ENOOORMES !

Si le soutif est trop petit, on n’oublie pas la loi du « ce qui est forcé de rentrer d’un coté se fera la malle d’un autre… »…

S’il est trop grand, ça ne maintient rien…

De nombreuses marques ont pigé qu’il y avait un « généreux filon » à prendre !

J’en fais l’usage moi-même ! Oui, oui, j’applique mes conseils à moi-même quand même !

Des exemples…On y va !

Les marques SANS COMPLEXE et BESTFORM (jusqu’au bonnet G) que vous trouvez en grandes surfaces, TAILLISSIME et CASTALUNA de La Redoute (jusqu’au bonnet H) … Pour les budgets plus élevés, on a aussi PRIMADONNA, EMPREINTE (on peut aussi attendre les soldes pour les avoir à bons prix)…

Ah ! Tiens aujourd’hui, c’est un Bestform qui habille mes courbes voluptueuses… Ah ! Sensualité quand tu nous tiens… (Musique de 9 Semaines et demie dans la tête…tatatatatata…)

mesure-maillot-de-bainON SE MESURE…

Avant de tout changer et de se ruer sur le net ou au magasin, on se mesure !

Alors, on sort le mètre couture… On n’en a pas ? On demande celui de Maman, Mamie, d’une copine… Toujours pas ? On prend une ficelle (cuisine, fil…) assez longue et fait une petite marque représentant la mesure, on met à plat et on pique le mètre de bricolo de chéri (ou de papa) et on mesure ! Floralie en mode MacGyver !

Vous n’avez plus d’excuse, là !

Et, non, on ne triche pas, c’est pour notre bien !

On commence par prendre le tour de poitrine, c’est la mesure que l’on prend horizontalement au niveau des tétons. Elle donne la profondeur du bonnet – LA LETTRE.

Puis, on mesure le tour en dessous de la poitrine. Juste en dessous ! C’est cette mesure qui donne le tour – LE CHIFFRE.

Et maintenant, on joue à l’exploratrice dans le tableau ci-dessous…

Tableau mesure lingerie

Source tableau http://www.beautesecrete.com/fr/content/11-guide-des-tailles

lingerie et chériLES CULOTTES…

Là, c’est différent ! Il vaut mieux essayer ! D’une marque à l’autre, d’une forme à l’autre, soit c’est flatteur, soit… ça ne l’est pas…

En ce qui me concerne, je ne suis pas une fana du style rôti ficelé…Les slips, strings, bouts de ficelles, ne sont donc pas ma tasse thé !

Et j’aime avoir mon bidou maintenu, au chaud, cocooné… J’aime la culotte haute ! Oui, mais jolie, colorée et sexy !

Et oui, c’est possible !

SANS OUBLIER LA CULOTTE GAINANTE…

Je ne pouvais absolument pas faire un article sur la lingerie sans parler de LA culotte gainante !

MA culotte gainante ! Et ! Oui, j’en ai une ! Mais rien qu’une ! Je suis une vraie Bridget Jones !

Que je n’utilise que pour les grandes occasions ! Sous une petite robe un peu près du corps par exemple !

Et attention, ça ne fait pas de miracle ! Ça lisse les courbes, ça harmonise la silhouette, ça fait disparaître quelques légers défauts mais ça ne vous fera pas passer du 50 au 38 !

Mon conseil, si vous envisagez l’investissement d’un tel produit, ne le faites pas à la légère !

Moi, je suis allée en magasin de lingerie où j’ai pu l’essayer et surtout être conseillée !

Grand moment de fous rires ! Une de mes amies, moi et la vendeuse n’avons pas été de trop pour monter LA BETE !

Elle doit maintenir, pas vous étouffer. Elle doit tenir : imaginez vous devoir la remonter toutes les 3 minutes… Ultra glamour !

Elle existe bien entendu en 2 couleurs : noire (celle que j’ai prise) et chair (celle qui m’a fait peur !)

Et maintenant juste pour le plaisir, des photos, des photos, des photos!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photo à la une

Photo 1

Photo 2

Photo 3

Photo 4

Photo 5

Photo 6

Photo 7

Photo 8

 

ON EST RONDE, ON EST BELLE ET ON SE LE DIT…

 Tout est dans le titre !

Alors oui, on met du 48 et plus ! Oui, on est ronde, on est pulpeuse ! Et alors ?

On n’a pas le droit d’être heureuse et bien dans ses baskets ? On n’a pas le droit d’être jolie, class, sexy ?

Moi, je vous dis que OUI mais ça s’apprend et ça se travaille ! On en parle ?

Je n’ai pas la science infuse, je veux juste vous faire un peu partager ma philosophie ! Ça fait très Amel Bent, non ?

Après des années de magazines en tout genre, de diktats nous balançant à la tronche des photos de mannequins squelettiques (photos retouchées en plus…), de soi-disant conseils sur la mode venant de nanas qui ne savent même pas qu’il existe une mode, que dis-je un monde, au dessus du 42, force est de constater qu’il y a du boulot… Alors on s’y met ? Et on prendra le temps qu’il faudra pour y arriver au fil de conseils, de remontage de moral (de bretelles aussi, celles du soutif par exemple…), d’infos, de tuyaux, de bons plans…

Voilà ma petite méthode en … étapes ! Je n’ai pas fixé de chiffres en fait !

 pin-up_musardineprev1E ÉTAPE : ON POSITIVE…

Aucune nana n’est parfaite ! NON AUCUNE…

Vous voulez un exemple ? Ok !

Lors d’une petite virée à Paris pour aller voir un spectacle de nanas en culottes à paillettes et plumes, vous voyez ?

J’étais assise au 1e rang, donc j’ai pu regarder de près !

Jolis costumes, jolies chorégraphies, beaux mâles bodybuildés (si, si je vous jure !) mais aussi cellulite, petit bidou et fesses molles…

Ne voyez là aucune jalousie de ma part,  et même pas un petit peu, puisque même Loulou (c’est le petit nom de chéri) l’a admis (et pas sous la torture !!!).

Bilan : On est ronde, belle et on se le dit !

ArthurdePins-05-05-2012-16-10-59-92E ÉTAPE : ON ASSUME SA TAILLE

(au moins dans sa tête pour commencer, pour les autres on verra après !)

Cette opération peut prendre du temps et je sais de quoi je cause…

Petite astuce (ou simple vérité) : La taille de vos fringues n’est indiquée que sur l’étiquette et vous seule la voyait !

Allez, on s’aide un peu et on coupe l’étiquette au début. Mais on attend d’avoir essayé et d’être sûre que le vêtement va bien ! C’est du vécu ! Je suis sure que certaines sourient là, maintenant !

Petit exemple : j’ai, un jour, fait l’acquisition d’un merveilleux petit short en jean ! Premier réflexe, je prends ma taille 48 ! Arrivée dans la cabine, même avec un chausse-pied, de la vaseline, l’aide de la vendeuse, pas moyen de rentrer les fesses et le bidou, c’était l’un ou l’autre ! Alors j’ai pris la taille au-dessus ! Et là, miracle ! Le dit-short me va comme un … short !!!!

Reste plus qu’à faire bronzer les gambettes !!! Oui, tout ne peut pas être parfait d’un coup !

Bilan bis : On est ronde, belle et on assume (on essaye au moins!) !

3E ÉTAPE : ON SE FRINGUE A SA TAILLE…

NON ! On n’aura pas l’air plus mince en s’habillant avec des vêtements 2 ou 3 tailles en dessous !!!

Je ne suis pas scientifique, mais j’ai fait le constat que tout ce qui est forcé de rentrer d’un coté essaiera forcément de se faire la malle d’un autre !!!!

Vous voyez toutes de quoi je parle…

Cf. l’exemple de ma 2e étape !!!! Allez, on relit !!! Faut que ça rentre !!!

Mais on n’achète pas non plus des fringues trop grandes pour soi ! Le mode « je me cache dans un sac » n’est pas flatteur non plus !!!

Bilan ter : On est ronde, belle et on se le dit et on met des vêtements à sa taille !!! (Ça va rentrer !!!)

sexy9

4E  ETAPE : ON FAIT LE TRI… 

C’est l’ÉTÉ, le soleil brille, les oiseaux chantent, on en profite pour faire le tri dans ses armoires, dans sa penderie… dans sa tête aussi (petit rappel des étapes 1 à 3) !!!

Et le temps de quelques heures, on se la joue Julia Roberts version Pretty Woman et on essaye toute sa garde robe ! Oui, j’ai dit TOUTE !!!

On vire :

  • Les trouées
  • Les abîmées
  • Les tâchées
  • Les vestiges du lycée, du collège, de la Fac…
  • Les trop petits
  • Les trop grands
  • Ce qu’on n’a pas porté depuis au moins 2 saisons,
  • Les t-shirts, chemises, bas de survêts de Loulou ou de Papa,
  • Les « je garde pour faire le ménage ou pour rester à la maison »…
  • Les « j’ai plus envie de les mettre »
  • Les « je les ai trop mis »
  • Liste non exhaustive…

En clair : tout ce qui ne va pas ou plus, tout ce qu’on a plus envie de mettre,  on VIRE !

Attention ! On ne jette pas: on donne, on revend, on recycle… Les brocantes, les sites internet de vente entre particuliers, les groupe sur les réseaux sociaux… Profitez en pour vous faire un petit pécule pour réinvestir dans des fringues… à votre taille par exemple… (Ça va rentrer, je vous dis…)

Bilan 4 : On est ronde, belle et on se le dit ! Vous voyez ça commence à rentrer !

Ah! Oui, j’oubliai : on a le SMILE aussi !!!!

Ce n’est que le début… La suite arrivera bientôt ! Mais aussi des bons plans et des bonnes adresses !!!

Et je suis impatiente de vous lire : vos étapes perso, avis, commentaires, bons plans, bonnes adresses, idées…

Image à la une

Image 1

Image 2

Image 3